Comment mieux vivre avec la maladie Alzheimer ?

Lorsque le diagnostic de la maladie d’Alzheimer est posé, c’est souvent la panique, l’angoisse ou encore le stress chez beaucoup de patients.

Si cette maladie est autant redoutée, c’est d’abord à cause du fait qu’il n’existe pas de remède.

De plus, les symptômes qui surviennent ne sont souvent pas faciles à vivre pour les patients.

Comment mieux vivre avec la maladie Alzheimer

Cependant, quelques gestes relativement simples peuvent vous aider à mieux vivre avec cette maladie.

Prenez le temps de gérer vos émotions et acceptez la maladie

L’annonce du diagnostic qui vient confirmer vos doutes vous fait parfois passer par tous vos états.

Qu’il s’agisse des angoisses, de la honte, de la colère ou même de la frustration, sachez que ceci est tout à fait normal.

Vous devez prendre le temps de gérer le choc dû à la nouvelle, mais surtout trouver l’énergie nécessaire pour le surmonter.

Pour mieux vivre avec la maladie d’Alzheimer, il est important de l’accepter.

Même si ce n’est pas souvent facile, surtout au début, cette étape est primordiale.

Lorsqu’en apprenant la maladie, vous sombrez dans une dépression, vous devez faire appel à votre médecin pour vous aider à surmonter ce processus d’acceptation.

Accepter la maladie, c’est reconnaître que ses symptômes affectent vos capacités.

Il faudra dès lors prendre quelques mesures toutes simples.

  • Apprenez à être patient face au changement.
  • Rendez votre quotidien le plus simple possible (les activités superflues passent au second plan).
  • Prenez des notes, marquez le calendrier, collez des étiquettes, faites des vidéos, un agenda, bref, tous les moyens sont bons pour préserver votre mémoire et vous adapter au changement.

Pour en savoir davantage sur la maladie d’Alzheimer, vous pouvez avoir plus d’infos sur retraiteplus.fr.

Parlez de votre maladie avec vos proches

Cette étape est le prolongement de la phase d’acception.

Vous devez parler de l’Alzheimer à votre famille et à vos proches.

Faites leur comprendre ce que vous ressentez.

Dites-leur à quel point votre maladie vous affecte et partagez avec eux, ce que vous vivez chaque jour.

Quelques fois, c’est difficile de se livrer, peut-être parce que vous avez honte de la maladie, ou simplement par orgueil ou fierté.

Vous devez aller au-devant de ces émotions.

Efforcez-vous d’être le plus franc possible.

Il y va de vos futurs rapports avec vos proches, car à une certaine étape de votre maladie, vous aurez peut-être besoin d’eux.

En effet, en partageant votre expérience avec vos proches, ils pourront comprendre ce que vous ressentez et ce que vous vivez quotidiennement.

Cela les aidera à savoir quel type d’aide ils pourront vous apporter.

Renseignez-vous sur la maladie d’Alzheimer et les traitements possibles

Pour mieux vivre avec la maladie d’Alzheimer et avoir une chance de la combattre efficacement, il est crucial de disposer des informations sur cette maladie.

La meilleure personne pour avoir des conseils et des renseignements fiables reste votre médecin.

N’hésitez pas à lui poser un maximum de questions.

Renseignez-vous sur les techniques qui peuvent vous aider à réadapter votre quotidien en fonction de la maladie.

Connaitre la maladie, c’est important.

Apprendre à vivre avec de manière à ce que cela n’affecte pas significativement votre quotidien, c’est indispensable.

Même si la maladie d’Alzheimer est à ce jour incurable, des traitements permettent de réduire les symptômes dans certains cas.

Quels sont les risques de ces traitements ?

Quels sont les effets des traitements sur la maladie ?

Combien de temps dure le traitement ?

Voilà autant de questions qui doivent être abordées avec votre médecin.

La maladie d’Alzheimer ne doit pas être une fin pour vous.

Face à elle, vous devez éviter à tout prix la solitude.

Il est conseillé de garder une activité sportive régulière et des rapports sociaux fréquents et chaleureux.

Gardez votre famille et vos amis près de vous et faites des projets d’avenir avec eux pour mieux vivre avec la maladie.


Articles connexes :

Comment ne plus être un dépendant affectif et sexuel ?

Comment soigner l’épilepsie grâce à l’acupuncture ?