Acouphène, stress et fatigue : que faire ?

L’acouphène est un bruit continu ou discontinu qu’une personne entend dans la tête ou dans l’oreille, alors qu’il n’y a pas de son à l’extérieur.

Il s’apparente à un sifflement, un bourdonnement ou un bruissement.

Causé par plusieurs facteurs, dont les maladies, le stress ou la fatigue, l’acouphène peut être traité de diverses manières.

Acouphène, stress et fatigue que faire

Les traitements médicaux

Il n’existe pas un traitement médical spécifique pour venir à bout des acouphènes.

Néanmoins, des techniques ont été mises en place pour aider les personnes sujettes aux acouphènes à améliorer leur qualité de vie.

Lorsque l’acouphène est lié à une maladie, le traitement de la maladie peut permettre une amélioration de la situation ou la guérison.

Dans d’autres cas, l’extraction du bouchon de cérumen ou l’ablation d’une tumeur peut régler le problème.

En outre, dans le cas où l’acouphène serait l’effet secondaire de la prise d’un médicament, le médecin peut changer le dosage ou prescrire un traitement alternatif.

Des médicaments peuvent être également prescrits lorsque l’acouphène est dû à une perte d’audition ou à des dommages auditifs.

Par ailleurs, une pression artérielle trop élevée peut causer certains acouphènes.

L’utilisation de l’ail cru et du romarin aideront à faire baisser la pression artérielle et à traiter les acouphènes.

Les thérapies complémentaires

La réduction du stress et le repos peuvent contribuer à faire baisser le taux de cortisol dans l’organisme.

En effet, en grande quantité, cette hormone est responsable de l’intensité des acouphènes.

La pratique régulière de la sophrologie et des techniques de relaxation (le yoga par exemple) peuvent permettre de diminuer le stress et les acouphènes.

Dans la même logique, le Taï-chi est une solution à envisager.

C’est une discipline corporelle qui repose sur un ensemble de mouvements continus et circulaires exécutés avec précision et lenteur.

Il a des vertus apaisantes et ré – équilibrantes qui permettent de réduire la gêne occasionnée par les symptômes des acouphènes.

Par ailleurs, la thérapie cognitive comportementale est un moyen efficace pour gérer des bourdonnements ou des tintements à l’oreille.

Elle vous aide à oublier les acouphènes qui auront ainsi moins d’impact sur votre vie.

Les thérapies sonores

Les prothèses auditives sont spécifiques aux acouphènes et permettent une perception réduite des acouphènes à travers l’enrichissement sonore.

Le choix de la prothèse se fera en accord avec l’audioprothésiste.

Aussi, les marqueurs de son blanc aident à limiter les symptômes des acouphènes dans une sorte de son acoustique neutralisante.

L’écoute régulière de ces bruits thérapeutiques aide les personnes à s’habituer au phénomène par une désensibilisation du cortex auditif à l’égard du bruit parasite.

Aussi, La TAH (Thérapie acoustique d’habituation) est une solution. Elle consiste à mélanger les bourdonnements ou tic avec un bruit blanc filtré sur la fréquence de l’acouphène et de la diffuser via un appareil auditif en continu pour combler le silence.

Cette thérapie demande du temps (2 heures au moins), de la motivation et de l’assiduité.

La TAH a des effets apaisants et relaxants sur les personnes qui l’utilisent.

Plus d’infos sur cegep-ste-foy.ca

La thérapie numérique

C’est l’une des solutions les plus pratiques pour gérer les acouphènes, l’application Diapason.

Elle est téléchargeable sur le store et est compatible IOS et Android.

Elle combine des activités thérapeutiques qui agissent en profondeur sur les acouphènes et les réduit.

Développée par des chercheurs français, elle reprend les principes de la thérapie cognitive comportementale et permet de gérer les acouphènes grâce à des jeux sonores.

L’application Diapason est une thérapie personnalisée.

Le traitement par supplémentation

Le Ginkgo biloba, il est recommandé par la Commission européenne pour le traitement des acouphènes d’origine vasculaire.

Il est également indiqué pour lutter contre l’anxiété.

La supplémentation en Magnésium est aussi indiquée ici.

En effet, une carence en magnésium peut causer l’hypersensibilité (troubles digestifs, anxiété, fatigue aiguë…).

Les acouphènes font également partie des symptômes provoqués par une carence en magnésium.

Voilà comment venir à bout des acouphènes, mais aussi du stress et de la fatigue.

Cependant, lorsque vous avez des acouphènes, il est préférable de consulter au plus vite un professionnel de la santé auditive (spécialiste ORL, audioprothésiste, audio logistes).

Ils vous aideront à trouver la solution la plus adaptée.


Articles connexes :

Le diaphragme, centre des émotions ?

Comment méditer pour améliorer son bien-être ?