Siloé- Peintures

« En chemin »peintures sur cartons et bois 

Exposition du mardi 20 au mardi 27 juin 2017

vernissage mardi 20 de 18 h à 21 h 30

Journée mondiale des réfugiés

 

Siloé expose régulièrement à la galerie depuis 1993, « Peindre sur tout, surtout peindre », « Le souffle de l’encre », « L’atelier de Pékin »… Elle peint toujours sur des supports ayant connu une première vie ; draps de lin, papiers d’emballage, zincs réformés…. Pour Siloé c’est « continuer la vie des matériaux usés rencontrés chemin faisant ». Dans cette exposition, elle a peint sur des cartons qui ont été inondés dans son atelier.

EN CHEMIN

Ils sont venus de loin.

Un long chemin avant de faire halte un moment à la galerie Médiart.

Ils ont connu des jours meilleurs, ils ont abrité des projets, rêves de richesse et de beauté… Dotés de noms et d’adresses, ils avaient un rôle à jouer : celui de cartons-protecteurs pour les documents d’architecture de mon grand-père puis de mon père avant de servir dans mon atelier à classer des dessins.

Vieux de plus de cent ans, ils portent les traces de bien des mésaventures, plusieurs inondations leur ont déposé des alluvions calcaires. Ils ont partiellement gondolé ; les rubans de renfort se sont décollés et des moisissures ont rendu les bords friables.

A leur tour d’être protégés et, si possible, restaurés. Il s’agit de mon patrimoine et, tels quels, ils me parlent. Leur matière faite de fibres et papiers recyclés me relie aux personnes qui les ont façonnés puis manipulés. Venus de loin dans le temps, je vois en eux des cartons-témoins : non pas des vestiges d’un âge d’or, encore moins des reliques !

Bien qu’abimés, ils sont encore solides, leur vie continue. Comme tout ce qui composte dans mon atelier, ces cartons attendaient leur heure…

Il y a quelques mois, leur résilience m’est apparue comme la métaphore de celle de milliers de personnes venues de loin qui se sont mises en chemin pour fuir leur pays en guerre, prêtes à affronter bien des périls pour mettre leur famille en sûreté.

A l’aller, leur chemin a un sens.

Le plus souvent, le départ seul a été organisé. En chemin, une vie nouvelle difficile à imaginer, se révèle pleine d’aléas et de rencontres plus ou moins heureuses… C’est, à n’en pas douter, l’espoir de prendre un jour le chemin du retour qui donne à ces familles réfugiées la force de tout endurer.

Cette expo leur est dédiée. SILOE. Juin 2017

 » Partir »
Encre de chine sur cartons à plansH 146,5 x L 101 cm

Pour avoir plus de renseignements
Contactez-nous  » Des gens »
Encre,pigments,fragments de murs sur bois
H 60 X L 30 cmPour avoir plus de renseignements
Contactez-nous  » Camp la nuit »
Encre et pigments sur demi-carton à plans
H 73 x L 101 cmPour avoir plus de renseignements
Contactez-nous  » Hiver »
Encre et gesse sur demi-carton à plansH 73 X L 101 cm

Pour avoir plus de renseignements
Contactez-nous « Destruction  »
Encre,pigments,fragments de murs sur boisH 57 X L 24 cm

Pour avoir plus de renseignements
Contactez-nous  » Vague noire »
Pigments, fragments de cartons à plansH 20 X L 60 cm

Pour avoir plus de renseignements
Contactez-nous