Galerie d'art contemporain Paris » Céramiques » Jean-Pierre Chollet- Céramiques

Jean-Pierre Chollet- Céramiques

« Lumière et matière » 

Exposition du mardi 15 mai au samedi 2 juin 2018

Jean-Pierre CHOLLET est né en 1939 dans le Loiret, il vit et travaille dans le Tarn et Garonne. Il découvre la céramique en 1965 par la conjugaison de deux hasards : la visite de l’exposition « Terres et laines » à l’hôtel de Sens et la lecture du livre de Daniel de Montmollin « La poterie ». Il s’initie au cours d’un stage à la Borne en 1971 et à Ratilly en 1972. Il poursuit sa formation en autodidacte. Il abandonne une première fois son métier  de physicien nucléaire au profit de céramiste en 1983, puis définitivement en 1987.

« Sa recherche se tourne vers des pièces en grés émaillé à haute température.

En liaison avec la parution d’un superbe ouvrage consacré à l’œuvre de J.P. Chollet, la galerie Médiart présente une exposition dont le livre « Céramiques 1981- 2017 » est le prétexte. Une quarantaine de pièces de cette période sont exposées, vingt-six sont présentes dans le livre.

L’idée est heureuse tant elle fait bien saisir, dès les débuts, les qualités du céramiste et l’impérieuse logique de son parcours! Dès le départ l’émail est son domaine d’élection, moins pour l’attrait de ses couleurs  que pour la somptuosité de sa matière et ses puissances cachées. La matière « émail « , avec ses épaisseurs et ses fractures, ses coulures et ses retraits,  ses superpositions et ses cuissons multiples, devient rapidement la grande matrice de sa création.

Et cette vie profonde de l’émail, la densité magique  de ses couvertes, semblent bien vite avoir exigé des formes autrement plus fortes, plus puissantes, plus denses que les contenants premiers. De là, progressivement, ces boîtes tôt converties en blocs,  ces géodes et ces stèles, ces lames et ces carapaces, ces métamorphoses de la sphère et ces gangues, autant de matrices puissamment telluriques dont l’émail semble toujours surgir – tel une lave éruptive de l’être – comme l’intériorité, souvent violente, parfois plus sereine, d’une présence qui souvent se dérobe ».  .
Jean François Juilliard

Grand vase plat 
Grès-émail shino- 2003H 42 cm

Pour avoir plus de renseignements
Contactez-nous

Carapace
Grès émaillé- 2015D 44 cm

Pour avoir plus de renseignements
Contactez-nous

Métamorphoses de la sphère
Grès émaillé- 2015D 42 cm

Pour avoir plus de renseignements
Contactez-nous

Boite
Grès émail shino-2008D 19 cm

Pour avoir plus de renseignements
Contactez-nous

Sculpture flaque
Grès glaçure blanc- Tenmoku-2017H 35 cm

Pour avoir plus de renseignements
Contactez-nous

 Bol 
Grès émail shinoH 11 cm-D 7 cm

Pour avoir plus de renseignements
Contactez-nous