Claire Bogino

Pièces en permanence à la galerie

109, rue Quincampoix -75003 PARIS – 01 42 78 44 93- vanbay-odile@bbox.fr

Ouverture du mardi au samedi 14 h- 19 h

 

« La beauté du geste »  

 

Claire Bogino est née en 1949 à Béjaïa en Kabylie. Elle passe son enfance en Algérie et en Egypte. Elle s’installe dans le sud de la France au début des années 70. Elle est revenue récemment vivre à Paris.

Son travail fut très rapidement remarqué ce qui lui a donné l’opportunité d’exposer en France et à l’étranger (Angleterre, Allemagne, Chine, Japon, Pays-Bas), au musée des Arts décoratifs de Paris et de participer à des biennales de renom : Vallauris et Châteauroux. 

En juillet  2012, elle est invitée à exposer au Marché des potiers de Saint-Sulpice et la photo d’un de ses vases sert d’illustration à l’affiche et au carton d’invitation. Le vase thème central de cette manifestation a toujours été aussi pour Claire Bogino une source d’inspiration. 

Elle découvre a douze ans la céramique auprès d’un potier indien et sait qu’elle deviendra céramiste. En 1974, elle installe son premier atelier à Lourmarin,  dédié à la terre vernissée utilitaire. Le souvenir des potiers des pays de son enfance transparait dans ses décors d’engobe, posés avec une grande liberté et spontanéité à la louche et au pinceau.

En 1999 elle s’installe à Grignan, elle délaisse alors la terre vernissée et l’objet utilitaire pour le grès à haute température et une recherche sur la forme. Elle sera invitée au Japon par Haguiko et Jean-Pierre Viot, appréciés au cours de stages.  Elle découvrira la technique de l’oribé auprès du potier Ryoji koie où l’on pose sur un émail blanc et un émail au cuivre un décor au manganèse. Claire l’expérimentera en cuisant au bois avec l’aléatoire des atmosphères oxydantes et réductrices, faisant surgir des roses et créant ainsi l’estompe du décor dans une sorte de « sfumato ».

Du grès,  elle passe à la porcelaine. Elle aime travailler cette terre qui pourtant résiste. Et pour révéler davantage la forme,  elle supprime le décor ; seul subsistera la coulure sur le col du vase d’un émail de couleur pure, bleu, jaune ou vert. Parfois, la forme émerge du socle tel le sculpteur faisant surgir un corps d’une masse de pierre brute.

Son exposition à la galerie Mediart, permet d’admirer ce travail en constante évolution sur plusieurs années. Il s’en dégage un style très personnel dans les formes tournées et déformées jusqu’à la limite de l’équilibre et dans un décor où le geste affirmé accompagne la couleur.

 

Céramiques disponibles à la galerie 

 

 


Couple bancal

 

Porcelaine-Oribé -20 x 21 cm

Pour avoir plus de renseignements


Contactez-nous


Vase

 

Porcelaine-Oribé- 20 x 15 cm

Pour avoir plus de renseignements


Contactez-nous


Vase- Série Japon

 

Terre engobée- 15 x 10 cm

Pour avoir plus de renseignements


Contactez-nous