Galerie d'art contemporain Paris » Peintures » Béatrice Nodé-Langlois- Peintures

Béatrice Nodé-Langlois- Peintures

« De nouveau, les écrasés » Peintures

Exposition du mardi 11 au samedi 29 octobre 2016

vernissage mardi 11 de 18 h à 21 h 30

Elle expose à la galerie Médiart pour la sixième fois depuis 1995. L’exposition, De nouveau, les Écrasés, s’inscrit dans la continuité d’une série commencée il y a une vingtaine d’années.

Voici ce qu’elle-même en dit : C’est en mai 1993, place de la Concorde, (cf le livre, Les Écrasés, acte de naissance, éditions d’écarts, 2000) que j’ai rencontré ma première cannette écrasée.  Bien sûr, des canettes raplapla, cuirassées de métal, balancées sur la chaussée par des mains négligentes, laminées par des roues de voiture et vouées à la benne à ordures, j’en avais déjà vues. Et pas qu’un peu… Mais celle-là, je l’ai « rencontrée ». Loin de m’apparaître comme un vieux truc rouillé, elle m’avait « saisie ». C’est pourquoi je l’ai ramassée, collée sur une toile et retravaillée à la peinture jusqu’à y rendre manifeste la silhouette humaine qu’elle m’avait évoquée.  

D’autres canettes ont suivi. En assez grand nombre pour amorcer une série de toiles auxquelles leurs plaies et leurs bosses donnent des allures de bas-relief, plus quelques traces de leurs couleurs rutilantes, et de leurs graphismes publicitaires.

Ce sont Les Écrasés

Au départ ces toiles étaient petites. Vingt cinq centimètres par vingt cinq centimètres. J’en ai numérotés plus de sept cents de ce format.

… Depuis, j’ai laissé les canettes écrasées se multiplier sur mes toiles qui -bien forcé- se sont mises à grandir. Parfois elles s’y sont alignées. Et parfois amassées, littéralement agglutinées. Argentées ou dorées, dorées et argentées, elles ont formé des sortes de « risas » autour d’images peintes (dans les icônes orthodoxes, les « risas » sont des revêtements d’or ou d’argent martelé). Il est aussi arrivé que des dentelles de tissus se mêlent à leurs dentelles du métal. D’une manière ou d’une autre, peinture et canettes écrasées se sont arrangées pour former des tableaux.

De nouveau, des Écrasés.

Qui ne cessent de me renvoyer à ma rencontre accidentelle avec une première canette écrasée. Dans ce récipient vidé, puis écrabouillé, qui avait fait son temps, connu le trottoir et le ruisseau, et sur lesquels la plupart des yeux répugnaient à s’attarder et des doigts à se promener, j’avais perçu l’image d’un perdant de chair et d’os. Voire, à travers lui, l’ombre éternelle du mal-être.

Portées par un rêve de sauvetage, mes brosses et mes couleurs ont travaillé sur cette canette, et sur beaucoup d’autres après elle. Elles n’ont pas fait de miracle. Juste des images. De la fiction. Une série de tableaux qui mettent en lumière, je pense, que le rejet n’est pas une fatalité, que le devenir existe, et le changement et la chance… » –         Béatrice Nodé-Langlois

nl-peintures-50x50  » Peintures » 
Acrylique-Canette métal écrasé50 x 50 cm

Pour avoir plus de renseignements
Contactez-nous 

nl-dans-quelle-etagere  » Dans quelle étagère  » 

Acrylique-Canette métal écrasée

45 X 56cm

Pour avoir plus de renseignements
Contactez-nous 

nl-esprit-es-tu-la-100x100  » Esprit es-tu là  » 
Acrylique-Canette métal écrasée
100 x 100 cmPour avoir plus de renseignements
Contactez-nous 
nl-chinoiserie-40x40  » Chinoiseries  » 
Acrylique-Canette métal écrasée
40 X 40 cmPour avoir plus de renseignements
Contactez-nous 
RIMG0674.JPG « Culture manga » 

Acrylique-Canette métal écrasée

40 x 40 cm

Pour avoir plus de renseignements
Contactez-nous 

nlexposition-50x50  » Exposition » 

Acrylique-Canette métal écrasée

50 x 50 cm

Pour avoir plus de renseignementsContactez-nous